Mathilde Jauvin

Architecte HMONP

Membre fondateur partie vers d'autres horizons depuis 2018

Camille Besuelle

Architecte DPLG associée gérante

Membre fondateur

Nathalie Couineau

Architecte DPLG associée gérante

Membre fondateur 

En quelques mots...

des Clics et des Calques est une équipe de trois jeunes architectes: Camille Besuelle, Nathalie Couineau et Mathilde Jauvin

Issues d’une même école, Paris-Belleville, nous fréquentons différents ateliers qui nourrissent le collectif en gestation, de plusieurs méthodes de projet. A la sortie de l’école, nous prenons le chemin des agences : d’Atelier Nord-Sud jusqu’à Jean Nouvel en passant par atelier 234, Plan01 ou Brunet-Saunier.

Nous acquérons de l’expérience au sein de structures reconnues, et travaillons sur un riche panel de programmes (logements, salle de spectacle, musée, base nautique, hôpital, collège...).

Acte fondateur, le collectif se lance dans un projet en habitat groupé : 13 logements à Pantin. Nous y installons ensuite notre agence. Nous nourrissons dès lors nos activités de projets privés, de commandes publiques : réhabilitation du CAUE du

Calvados (livré), maison de quartier à Montreuil (livrée), gymnase à Montreuil (livré), école maternelle du Lycée français à Madrid (livrée), centre tennistique à Cherbourg (chantier en cours), une médiathèque à Alençon (livrée), une salle de convivialité à Périers (chantier en cours).

En parallèle, nous nourrissons notre activité de montages de projets innovants, de recherche et d’ateliers pédagogiques avec : Entrée/Piat/Dessert: programme mixte équipement/logement/bureaux (projet classé second en phase finale de Réinventer Paris), une résidence en Colombie (2013), des ateliers France-Colombie, le projet La grande Coco dans le cadre de réinventer la métropole du Grand Paris (projet Lauréat).

Awards

Nommées au prix de la première oeuvre du Moniteur AMC 2011

pour “Imaginez maintenant” dans les hortillonages d’Amiens. 

Lauréates des Albums des Jeunes Architectes et Paysagistes 2012
Prix décerné par le Ministère de la Culture et de la Communication

Lauréates du Prix des jeunes femmes architectes 2013
Prix organisé par l’ARVHA, avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, du Ministère du Droits des Femmes et de l’Ordre des Architectes

Parpaing d’or 2013
de l’architecte qui a trouvé un nom super chouette, décalé, branché pour son agence quand il avait 25 ans mais qui n’a pas pensé à quand il aurait 55 ans face à un maîtrise d‘ouvrage qui ne trouve plus ça très drôle. (organisé par l’Abeille et l’architecte) 

Marie - Symphony

REPROGRAPHIE

Le Staff

La clique intemporelle

Marie - Kimberley

SECRETAIRE

Marie - Samantha

COMPTABILITE

Marie - Harmony

COMMUNICATION

Elles décalquent !

Marie - Julie

Marie - Anaïs

Marie - Clémo

Marie - Bubulle

Ils ont cliqué avec nous

Marie - Louise

Marie - Justine

Marie - Brahim

Marie - Ombeline

Marie - Felix

Marie - Fanny

Marie - Louise juniore

Marie - Justine

Marie - Alix

Pourquoi des Clics ?

Un savoir-faire du XXIe siècle 
Rester à la pointe de la technologie autant au niveau de nos outils de travail que dans notre production.

Parce qu’on est une bonne clique !
Echanger, discuter, partager...C’est notre leitmotiv.

Parce que déclic
Une résolution active par une réactivité exacerbée.

“Allez bye-bye ! Tu prends tes clics et des clacs et tu te tailles. Ta mère avait raison, laisse moi donc avec ma pagaille.”
Selon nous, l’architecture englobe un champ bien plus large que la simple culture du bâtiment, et notamment les musiques actuelles.

Pourquoi des Calques ?

On aime superposer
Parce qu’il n’existe pas de projet a priori, le projet intègre toutes les donnés que peut offrir un contexte: géographiques, politiques, sociales, économiques...

Pour recommencer à foison
Attentif à la demande, le projet se rend perméable aux nouveaux paramètres et s’en nourrit.

Parce qu’on aime pas les claques
Une architecture respectueuse, mais sans compromis.

Et puis parce que ça claque !
Façonner une image et la communiquer

Pourquoi

des Clics et des Calques ?

Plutôt clic ou plutôt calque?
Dépasser la dichotomie entre tradition et modernité

Parce qu’on a un petit côté clic-clac!
Un espace contraint ne nécessite pas de faire des concessions.

On sait décalquer et décliquer
On manipule à merveille la gomme et le “ctrl Z”.

Après avoir beaucoup cliqué, on n’est pas décalquées
Une endurance physique et intellectuelle à toute épreuve.

Ca fait 2D et 2C, ça tombe bien, on travaille en 2D, mais aussi en 2C !
Partir à la recherche de la quatrième dimension...

La Grande Coco

Cette joyeuse équipe pluridisciplinaire partage des locaux, une philosophie de travail et des valeurs partagées autour du "faire" la ville. En 2017, ils créent un groupement de maîtrise d'ouvrage en auto-promotion pour le concours "Inventons la métropole du grand Paris" pour le site du 29 rue du Soleil à Paris 20ème.  Ils proposent de construire ensemble un lieu de travail et d'échange ouvert sur la ville et qui leur ressemble. Ce projet, c'est la Grande Coco. 

unnamed_edited.jpg

Le Cocollectif

L'agence des Clics et des Calques est située au 12 rue Florian à Pantin au sein de l'opération Melrose Sheds (visible ici). L'agence partage ses locaux avec des paysagistes (Christophe Père, Guillaume Quemper et Laure Cloarec) , des urbanistes (A etc), des ingénieurs environnement (Switch) et l'association Pépins production. Ces synergies créent un pôle des métiers de la ville où se mêlent des activités de recherche, d'études et de réalisation.

Capture d’écran 2018-07-05 à 17_16_20_pn

+

logo swittch.webp

+

LOGO-pepins-production-240x240_edited_jp
logo noir.webp

+

+

=